Select Page

La lumière et l’obscurité sont des émanations de la divinité. Ce sont des polarités énergétiques propices à la création d’un corps physique, mental, et péri spirituel, avant l’incarnation de l’esprit qui est à l’image et au reflet de Dieu (ou comme on veut l’appeler). Dans la substance ou l’essence de ce que beaucoup appellent Dieu il n’y a pas de dualité ou polarités, tout est Absolu, sans forme ni nom.

Dans les multiples et infinies manifestations de l’Absolu il y a les dimensions de conscience d’un ego-mental universel cosmique dans la troisième dimension terrestre. Et en d’autres mondes qu’on ne s’imaginerait même pas il existe des êtres dans des niveaux d’existence, supérieurs ou inférieurs à nous les terriens.

Dans l’unité transitoire de l’espace-temps, dans la dualité, dans la toile d’araignée de l’évolution énergétique des éléments qui manifestent l’ego-mental, il y a l’humanité qui est une parmis les multiples existences de la divinité. L’humanité se trouve dans un cercle vicieux, « éternel », duquel chaque individu doit sortir conscient de l’illusion d’ETRE. Sortir victorieux dans l’unité éternelle et infinie, absolue sans forme ni nom et au-delà du temps et de l’espace.

Dans ce jeu existentiel, la divinité qui est en nous est « perdue » dans les replis d’un mental fini, qui ne laisse pas entrevoir la vérité qui ne se contredit pas, divinité qui éblouit l’ego-mental, la personnalité, avec une lumière indescriptible qui lui fait croire que cette lumière phénoménale, tridimensionnelle, est Dieu, ou l’Absolu.

Nous sommes dans un processus d’évolution et de développement intérieur, qui modifie et change petit à petit les croyances et paradigmes antagoniques et archaïques du passé et du présent. Avec une foi passive et non raisonnée, on s’approche de la négation absolue qui romp le cercle de l’énigme, de l’arcane, qui nous maintient prisonnier d’une fausse réalité, du temps et de l’espace, élucubrant, prisonniers dans les mondes, et univers holographiques, où l’ego-mental, la personnalité, est partie et tout de l’illusion émanée de l’Absolu, Dieu ou comme on veut l’appeler.

Hno. Rodolfo