Select Page

Il y a des milliers d’années, les ancêtres n’avaient pas d’emblème externe leur indiquant ce qu’est la méditation. La simple intention de chercher ses origines créait la magie de la transcendance d’une manière naturelle car nos ancêtres étaient plus unis à la nature, vivaient respiraient avec la nature et étaient amis de la nature.

Ainsi, cette symbiose entre l’être humain et la nature rendait libre des parasites de l’obscurité créés par l’homme, tels que les schémas, paramètres, croyances, fétiches, dogmes, mythes, dieux. Tout cela a créé des cuirasses et résistances qui existent depuis le commencement des cultures jusqu’à nos jours, empêchant que l’on soit transparent et que l’on prenne conscience de sa réalité spirituelle.

La méditation naturelle et ancestrale que nous pratiquons nous permet peu à peu de contrôler les effets de la renaissance de la culture, l’éducation, la technologie, la science et les croyances antagoniques, archaïques, obsolètes. En les mettant de côté ils n’influencent plus et ne maintiennent pas l’ego et le mental dans un cercle vicieux duquel il est difficile de se libérer …

A travers la méditation on parvient à entrer dans les mondes parallèles, dans l’unité absolue et infinie de ce que l’on appelle habituellement Dieu, et on atteind la vérité, la lumière, la vie divine, à travers la connaissance et la sagesse transcendentale.

La méditation est une activité naturelle, spirituelle, physiologique et spontanée ; c’est un processus, une succession d’états de conscience, où chaque état est une manifestation d’évolution et de développement de l’Etre. La recherche de la santé où se réalise l’équilibre physique, psychologique et mental est aussi inclut.

Tout cela arrive par soi-même, ou aidé par l’ascendant spirituel d’une entité évoluée (de ce monde ou d’un autre) qui transmet l’énergie de la divinité pour guérir ou transformer la personne qui a l’intérêt d’évoluer honnêtement, matériellement et spirituellement.

Hno. Rodolfo